Iliouchine Il-96

Iliouchine Il-96
IL-96-300 de la compagnie aerienne Cubana sur l'aéroport international de la Havane
IL-96-300 de la compagnie aerienne Cubana sur l'aéroport international de la Havane

Rôle Avion de ligne
Constructeur Voronezh Aircraft Production Association
Équipage 2 ou 3 selon les versions
Premier vol
Mise en service
Premier client Aeroflot
Coût unitaire 40 à 50 millions de $
Production 1993 -
Livraisons ~ 30
Dérivé de Iliouchine Il-86
modifier Consultez la documentation du modèle

L'Ilyuchin Il-96 est un avion de transport commercial long courrier russe réalisé par la société Iliouchine, et fabriqué dans l'usine de Voronej.

Historique

Iliouchine Il-96-300 sur l'aéroport de Shanghaï le 18 janvier 2006.

En 1986/1987 commencèrent l'étude et la réalisation de trois prototypes destinés aux essais en vol et deux cellules d'essai statiques et dynamiques.

Le premier vol du premier prototype, le SSSR-96000 eut lieu le sur l'aérodrome de Moscou-Touchino (appelé aussi Khodynka (en)), suivi du deuxième en . Le , la version série de l'Il-96-300 fut certifiée à la fin des essais en vol. Cet avion fut le premier avion russe à ne pas recevoir de code OTAN.

Aeroflot exploite six appareils sur différentes lignes internationales et intérieures.

Comparé à l'Iliouchine Il-86, il s'agit d'une conception entièrement nouvelle, même si les deux appareils se ressemblent beaucoup extérieurement. Le modèle Il-96 quadrimoteur se distingue par son envergure plus importante et sa dérive plus haute. De plus il possède des ailerettes. Il devait concurrencer la famille des Airbus A330/A340 sur le marché russe et remplacer les Iliouchine Il-62 vieillissants d'Aeroflot et des compagnies qui lui succédèrent à la suite de l'effondrement de l'Union soviétique ainsi que des Il-62 de Cubana et de CAAC.

Cubana avait continué à exploiter les deux vieux types d'appareils jusqu'à ce qu'en 2005 (mars et décembre) les deux premiers Il-96-300 (entre autres, l'avion présidentiel) s'y ajoutent. En , un contrat a été signé portant sur la fourniture de deux IL-96-300 supplémentaires. CAAC, qui a été par la suite privatisée et s'appelle aujourd'hui Air China s'est entre-temps équipée d'avions européens et américains.

Entre 1988 et octobre 2013, 29 appareils de ce type ont été construits. A cette dernière date, 18 avions étaient en service dont 15 en Russie. Parmi ceux-ci, 6 avions de ligne Aeroflot ont été utilisés pour le trafic de passagers et trois avions de ligne Cubana sont toujours en service .

Les versions

IL-96-300-PU du président russe Dimitri Medvedev lors de sa visite en Namibie en juin 2006.

Il-96-300

La version de base de l'Il-96-300 est propulsée par quatre turboréacteurs à double flux Aviadvigatel PS-90A et peut emporter jusqu'à 300 passagers. L'avion présidentiel russe depuis Boris Eltsine est une version spéciale nommée Il-96-300PU (en russe : « Ил-96-300ПУ », PU signifiant « poste de commande », en russe : « пункт управления »)[1], construite à quatre exemplaires.

Il a été produit à 24 exemplaires[2]. Cubana est la seule compagnie non-russe à exploiter l'appareil et Aeroflot a retiré ses quatre exemplaires reçus à partir de 1993 en 2014[3].

Il-96M et Il-96T

L'Il-96M est une évolution de l'Il-96-300 (fuselage allongé de 9 m environ), équipée d'avionique occidentale et de moteurs Pratt & Whitney PW2337, pouvant emporter 375 passagers (en trois classes). L'Il-96T est une version cargo équipée d'une porte de 3,6 × 2,6 m dans la partie avant du fuselage.

Afin de rattraper son retard vis-à-vis de la concurrence occidentale en termes de consommation en carburant et de rentabilité de l'exploitation, Iliouchine travailla dès la fin du régime communiste en Union soviétique à l'évolution de l'Il-96, pour utiliser dans des domaines importants des technologies venues de l'ouest. La nouvelle variante était propulsée par quatre turboréacteurs à double-flux Pratt & Whitney PW2337 de 164,6 kN de poussée chacun. Le poste de pilotage avait été entièrement re-conçu pour intégrer une avionique numérique de Rockwell-Collins, qui rendait l'ingénieur navigant superflu. Le prototype choisi était l'Il-96-300 d'origine, allongé en conséquence et adapté aux spécifications de l'Il-96M. Il effectua son premier vol le .

Le premier Il-96T, qui était aussi le premier Il-96 de la série M/T, effectua son premier vol le . La certification russe fut prononcée en , celle de la FAA en . L'Il-96T devint ainsi le premier type d'avion russe officiellement certifié par la FAA.

Le projet fut en butte très tôt à des difficultés financières et dut être arrêté officiellement en 2001, après que la banque d'import-export américaine (Export-Import Bank of the United States) eut mis fin aux tractations sur le financement des systèmes d'avionique et de motorisation. À cette date-là, seuls les deux exemplaires cités plus haut existaient (Il-96M et Il-96T). À la suite de cette décision, les moteurs Pratt & Whitney déjà livrés et avionnés durent être rendus au fournisseur, et les contrats (portant entre autres sur dix-sept Il-96M et sur trois Il-96T destinés à Aeroflot) furent résiliés. Iliouchine décida alors de développer sur la base de l'Il-96M/T une nouvelle variante désignée Il-96-400(T), équipée de nouveau moteurs de fabrication russe.

Le prototype Il-96M reçut des moteurs Aviadvigatel PS-90A et sert de prototype sous la désignation Il-96-400.

Il-96-400 & Il-96-400T

L'Il-96-400 est un Il-96M dont le fuselage a lui aussi été allongé de 9 mètres par rapport à l'Il-96-300. Il peut emporter jusqu'à 375 passagers en configuration trois classes. La version Il-96-400T (dérivée de l'Il-96T) est uniquement destinée au transport de fret (porte cargo de 3,6 x 2,6 m dans le fuselage avant).

Après la fin du projet d'occidentalisation, le nouveau prototype fut modifié et équipé de moteurs améliorés Aviadvigatel PS-90A1 d'une poussée de 171 kN. Il était d'abord prévu d'adapter en 2001 aux spécifications de l'Il-96-400T le seul Il-96T construit et de le livrer début 2002 à Atlant-Soyuz Airlines. Ce plan ne fut pas réalisé. Par suite de problèmes de financement, le projet subit un choc presque fatal lorsque Aeroflot décida d'acheter des McDonnell Douglas MD-11 d'occasion au lieu des Il-96-400T.

Début 2006 commença la production des premiers Il-96-400T qui devaient être livrés début 2007 aux deux clients de lancement Atlant-Soyuz Airlines et AirBridge Cargo (Volga-Dnepr Group of Companies) qui en avaient commandé respectivement deux et dix exemplaires[4].

La compagnie Silk Way Airlines (en) a également émis une lettre d'intention en 2006 portant sur dix avions de type Il-96-400T [5] sans qu'elle ne soit aussi suivie d'effet. Les premières commandes pour la version passagers ont été annoncées en août [Quand ?] lorsque le gouvernement du Zimbabwe déclara vouloir acheter cinq Il-96-400 pour la compagnie nationale Air Zimbabwe mais cela ne s'est pas concrétisé. Les deux de Silk Way Airlines immatriculée RA-96101 et RA-96102 ont été vendus a Polet Airlines qui les opérés[Quoi ?] jusqu'en mi-2013 puis ils sont transférés à la force aérienne russe. Le RA-96102 est converti IL96-400T VPU, un poste de commandement aérien[6], de l’Escadron Aérien Spécial du Service fédéral de sécurité de la fédération de Russie[7].

Le ministère de la Défense russe indiqua en qu'il envisageait de développer de futurs ravitailleurs stratégiques Il-96-400VT et -400VKP sur la base de l'Il-96-400T. On considère que le besoin représente vingt à quarante exemplaires et Iliouchine espère alors exporter environ soixante appareils vers la Chine et/ou l'Inde [8]. Finalement, deux appareils désignés Il-96-400TZ sont commandés en février 2015 puis le contrat est annulé en 2018[9]. Il devait s'agir d'avions convertis devant transférer plus de 65 t de carburant sur une distance de 3 500 km avec léquipement de ravitaillement universel pour l'aviation, UPAZ-1[10].

En , Iliouchine annonça arrêter la fabrication de l'Il-96-300 dès que les derniers appareils commandés auraient été livrés et ne plus fabriquer que les versions Il-96-400 et Il-96-400T [11]. À l'heure actuelle, Iliouchine pense produire chaque année une dizaine d'Il-96 et des discussions sont en cours[Quand ?] avec Rolls-Royce pour utiliser des moteurs Trent pour augmenter les chances à l'exportation de l'appareil.

Il-96-550 (projet)

Projet datant des années 1990. Appareil à deux ponts pouvant emporter jusqu'à 550 passagers, destiné à faire concurrence à l'Airbus A380. On considère que le projet est abandonné.

Il-98 (projet)

Depuis 1995 environ, Iliouchine essaie de développer un biréacteur appelé Il-98 destiné au transport de passagers et de fret sur la base de l'Il-96 [12]. Pour sa motorisation, les moteurs Rolls-Royce Trent 800, Pratt & Whitney PW4000 et General Electric GE90 sont envisagés.
Notamment à la suite de l'échec définitif du programme jet Il-96M/T, un silence épais entourait ce projet et on le croyait abandonné. En cependant, il fut confirmé qu'il était toujours d'actualité et qu'on était à la recherche de clients. Ceci découle des paroles de Valery Bezverkhny, vice-président d'IRKOUT et l'un des futurs dirigeants du groupe aéronautique russe (OAK) en cours de création et qui regroupe à partir de septembre 2006 toutes les activités industrielles des sociétés Iliouchine, IRKOUT, Yakovlev, MiG, Soukhoï et Tupolev[13]. En 2021, on n'a plus écho de ce projet.

Critiques

IL 96-300 de la compagnie aérienne Cubana à l'aéroport de Paris-Orly
  • La compagnie Pulkovo Airlines, concurrente d'Aeroflot et opérant à partir de l'aéroport Pulkovo de Saint-Petersbourg a annoncé[Quand ?] vouloir se débarrasser au plus vite de sa flotte composée d'Il-86 et d'Il-96 car les coûts d'exploitation seraient inacceptables en regard du faible nombre de passagers transportés sur les lignes intérieures russes.
  • De début jusqu'au , tous les Il-96-300 ont été cloués au sol par suite d'incidents avec le système de freinage, notamment sur l'appareil du président Vladimir Poutine, à la suite de quoi le directeur de la production Vyatcheslav Salikov et l'ingénieur en chef du programme Il-96 Vyatcheslav Terentiev ont été démis de leurs fonctions.

Fiche technique

Iliouchine Il-96 aux couleurs de Aeroflot
La cabine de la classe économique dans un Il-96 de Cubana
Moteur PS 90A de l'avion
Paramètres Il-96-300 Il-96M Il-96T Il-96-400 Il-96-400T
Longueur 55,3 m 64,7 m 63,9 m 63,9 m 63,9 m
Envergure 57,6 m 60,1 m 60,1 m 60,1 m 60,1 m
Hauteur 17,6 m 15,7 m 15,7 m 15,7 m 15,7 m
Surface alaire 392 m2 392 m2 392 m2 392 m2 392 m2
Masse maximale au décollage 216 t 270 t 270 t 265 t 265 t
Vitesse de croisière 870 km/h 870 km/h 870 km/h 870 km/h 870 km/h
Nombre de passagers* ou charge utile maxi. 300 / 262 / 235 436 / 386 / 315 92 t 436 / 386 / 315 92 t
Distance franchissable maxi. 13 500 km 11 500 km 9 700 km 12 000 km 11 300 km
Distance franchissable avec charge utile maxi. 9 000 km 6 100 km 5 200 km 5 600 km 4 800 km
Motorisation 4 Aviadvigatel PS-90A
de 160 kN chacun
4 Pratt & Whitney PW2337
de 170 kN chacun
4 turboréacteurs à double flux
Aviadvigatel PS-90A1 de 171 kN chacun
Distance de décollage mini. 3 150 m 2 600 m 2 600 m 2 700 m 2 700 m
Distance d'atterrissage mini. 2 100 m 1 650 m 1 650 m 1 650 m 1 650 m
Équipage (en poste de pilotage) 3 2 2 2 2

* configuration avec : 1 classe / 2 classes / 3 classes

Notes et références

  1. « Ilyushin Il-96-300PU », sur http://www.air-force-one.fr (consulté le )
  2. https://www.airfleets.net/listing/il96-1.htm
  3. https://www.ilyushin.org/en/press/media/gallery/194/
  4. Flight International: Production of stretched Ilyushin Il-96 gearing up
  5. Flight International: Ilyushin freighter assembly gathers momentum
  6. (en) rakom, « IL96-400T Ramzess Atlant-Soyuz livery 1.0.0 », sur forums.x-plane.org, (consulté le ).
  7. Laurent Lagneau, « La Colombie dénonce la violation de son espace aérien par un avion russe Il-96-400 VPU », sur OPEX360, (consulté le ).
  8. Flight International: Ilyushin Choice
  9. (en) « Il-96-400TZ Aerial Tanker », sur www.globalsecurity.org, (consulté le ).
  10. « La Russie commande l’Ilyushin Il-96-400TZ « Tanker » ! », sur avia news, (consulté le ).
  11. Voronezh Aviation Plant to Begin Production of New Il-96
  12. Flight International: Two-crew Il-96 flightdeck near as Ilyushin studies twinjet
  13. Flight International: Revival hopes amid Russian aerospace merger plan to focus on RRJ and MS-21

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Iljuschin Il-96, sur Wikimedia Commons
  • (en) L'Il-96-300 sur le site du constructeur
  • (en) L'Il-96-400 sur le site du constructeur
  • (en) L'Il-96-400T sur le site du constructeur
  • (en) L'Il-96T sur le site du constructeur
  • (en) L'Il-96T sur le site de Ilyushin Finance Co.
  • (en) La liste des Il-96 produites
v · m
Avions Iliouchine
Chasseurs/Intercepteurs Il-1
Attaque Il-2 · Il-8 · Il-10 · Il-16 · Il-20 (I) · Il-40 · Il-102
Bombardiers DB-3 · Il-4 · Il-6 · Il-22 (I) · Il-28 · Il-30 · Il-46 · Il-54
Transport Il-12 · Il-20 (II) · Il-32 · Il-34 · Il-76 · Il-78 · Il-80 · Il-106 · Il-112
Reconnaissance Il-20 (III) · Il-22 · Il-24 · Il-38 · A-50
Entrainement Il-103
Expérimentaux A-60
Transport de passagers Il-14 · Il-18 · Bon article Il-62 · Il-86 · Il-96 · Il-108 · Il-114
v · m
Avion multirôle (chasseur-bombardier) Cocarde russe
Avion de chasse et de supériorité aérienne
Avion d'attaque au sol
Bombardier (aviation à long rayon d'action)
Avion d'entraînement
Avion de transport
Avion de patrouille maritime
Avion bombardier d'eau
Avion de reconnaissance
Avion ravitailleur
Aéronautique navale
Hélicoptères des Forces aéromobiles de l'Armée de terre
Drone
Retiré du service dans les années 2000
  • icône décorative Portail de l’aéronautique
  • icône décorative Portail de l’URSS